Léa BOICHARD

Titre : Maître de conférences - Université : Université Savoie Mont Blanc - Département : LLCER et LANSAD

Informations de contact

E-mail : lea.boichard [at] univ-smb.fr

Recherche et responsabilités

Thèmes de recherche

Stylistique

Roddy Doyle

Représentation de l'oralité et du dialecte anglais-irlandais

Roman irlandais contemporain

Histoire de la langue anglaise et du dialecte anglais-irlandais

Rapports entre langue orale et langue écrite

Sujet de thèse

Doctorat mention Langues, Littératures et Civilisations du Monde Anglophone sous la direction du Professeur Manuel Jobert (Lyon 3) : "La poétique du parler populaire dans l’œuvre barrytownienne de Roddy Doyle : étude stylistique de l’oralité et de l’irlandité".

Thèse soutenue le 4 décembre 2018 devant un jury composé de : Linda Pillière (Professeure, Aix-Marseille Université, présidente et rapporteure), Clíona Ní Ríordáin (Professeure, Paris 3, Sorbonne Nouvelle, rapporteure), Paul Simpson (Professeur, Université de Liverpool) et Anne Przewozny-Desriaux (MCF HDR, Université Toulouse Jean Jaurès).

 

 

Responsabilités

Secrétaire de la Société de Stylistique Anglaise (SSA)

Ambassadrice en France de la Poetics and Linguistics Association (PALA)

 

Publications

 

  • « Écriture et engagement dans The Commitments de Roddy Doyle », dans Etudes de Stylistique Anglaise 9, Engagement/Commitment. 2016, 81-100.

  • « Oralité ou irlandité: la stratégie du leurre dans Two Pints de Roddy Doyle », dans Glain, Olivier et Manuel Jobert (eds.) Phonologies de l’anglais : Théories et application. Lambert Lucas, 2018, 117-134.

  • « Études des mécanismes stylistiques et pragmatiques de l’humour dans Two Pints et Two More Pints de Roddy Doyle », dans les actes de la journée d’étude du Crelingua, 2018.

  • « Entre Paddy Clarke Ha Ha Ha (1993) et Smile (2017), la recherche de l’équilibre stylistique chez Roddy Doyle », dans Etudes de Stylistique Anglaise 14, 2019.

  • « You, yeh, yis, youse, a morphophonological and stylistic approach to the representation of the Dublin dialect in The Snapper (1990), by Roddy Doyle », communication donnée lors du colloque « Mémoires urbaines » organisé par Olivier Glain à l’Université Jean Monnet, Saint Étienne en novembre 2016. À paraître aux Presses Universitaires de Saint-Étienne en 2020.

  •  “’I saw it all from the snake’s point of view.” — Slithering through exceptions in focalisation in the Harry Potter novels.” Communication donnée en collaboration avec Adeline Terry lors du congrès SAES d’Aix-Marseille en 2019. À paraître dans Etudes de Stylistique Anglaise 15 en 2020.

 

 

Communications

  • Juin 2016 : participation à l’atelier de la SOFEIR au congrès de la SAES de Lyon 3 : « L’orature comme réappropriation romanesque paradoxale de la tradition orale dans The Commitments de Roddy Doyle : confluence de l’oral et de l’écrit ».  

  • Juillet 2019 : communication au colloque annuel de la Poetics and Linguistics Association à University of Liverpool (UK). Titre de la communication : “Orality and the silencing of the female voice: a stylistic approach to the language of domestic abuse in Roddy Doyle’s The Woman Who Walked into Doors and Paula Spencer”.

  • Décembre 2019 : Animation d’un séminaire de recherche dans le cadre du projet transversal « Les Nords » du CREA de l’Université Paris Nanterre. Titre du séminaire : « Les enjeux littéraires et linguistiques de l’écriture du dialecte nord dublinois : l’exemple de Roddy Doyle ».