Hélène LECOSSOIS

Titre : Professeur - Université : Université de Lille - Département : Etudes anglophones

Informations de contact

E-mail : helene.lecossois [at] univ-lille3.fr

Recherche et responsabilités

Thèmes de recherche

Théâtre de la modernité (post)coloniale irlandaise

Théâtre et mémoire

Etudes de la performance

 

 

Sujet de thèse

Habilitation à diriger des recherches : "Le jeu de l'échec ou la mise en crise de la représentation dans le théâtre de la modernité irlandaise", Paris Sorbonne, décembre 2016 (garante: Elisabeth Angel-Perez)

Thèse de doctorat: "Le Babel des silences et des mots" – Le langage dramatique dans Play, Come and Go, Not I, That Time, Footfalls et Rockaby de Samuel Beckett, Paris Sorbonne Nouvelle, décembre 2000 (directrice: Claude Jacquet)

Recherches en cours

J. M. Synge and Ireland's colonial modernity

(Re)historicizing Samuel Beckett's shorter plays

Responsabilités

 

Membre du comité de rédaction de la revue Etudes irlandaises (littérature)

Membre du comité scientifique de la collection « Le Spectaculaire théâtre », directrices: Isabelle Moindrot (Paris 8) et Christiane Page (Rennes 2), Presses universitaires de Rennes

Membre extérieur du comité scientifique du pôle « Arts et création » de la MSH Bretagne 

Membre du comité de lecture de la revue LISA

Publications

Ouvrage

2009                ———. Endgame de S. Beckett,  Paris: Atlande, 2009, 191 p. 

 

Coordination de publications collectives

 2017                ——— et Laurence Bécel, dir., « Les arts et la question de la mémoire : de l’oubli au témoignage », Quaina, Université d’Angers, numéro 6, 2015, mis en ligne le 16 janvier 2017. URL: http://quaina.univ-angers.fr/ (Introduction, Laurence Bécel et Hélène Lecossois. Articles de Vanessa Auroy ; Martine Bayle ; Laurence Bécel; Pierre Alain de Bois ; Ozvan Bottois; Eliane Elmaleh ; Fanny Gillet; Marie Olivier ; Jean-Yves Samacher: Sylvie Servoise ; Mado Spyropoulou ; Emmanuelle Thiebot ; Lucie Valverde.)

2011                ——— et Jeffrey Hopes, dir., Théâtre et nation, col. « Le Spectaculaire »,  Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2011, 232 p.

2009                ——— et Hélène Aji, Brigitte Félix, Anthony Larson, dir. L’impersonnel en littérature. Explorations critiques et théoriques, col. « Interférences »,  Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2009, 272 p.

 

Articles et chapitres d’ouvrages

2016               ———. « ‘Groaning wicked like a maddening dog’: Bestiality, Modernity and Irishness in J. M. Synge’s The Playboy of the Western World », dans Élisabeth Angel-Perez et Alexandra Poulain, dir., « Bêtes de Scène / Animals on Stage », Sillages critiques [En ligne], 20 | 2016, mis en ligne le 15 juillet 2016. http://sillagescritiques.revues.org/4441

2015                ———. « J. M. Synge and Cultural Trauma », dans « After Terror: The shock effect and rebuilding 20th-21st centuries / Après la terreur: Ondes de choc et reconstructions, XXe-XXIe siècles », Yves Davo et Stéphanie Ravez, dir., LEAVES, n°1, 2015, http://climas.u-bordeaux3.fr/leaves

 2014 [1]         ———. « Pampooties and Keening : Alternate Ways of Performing Memory in J. M. Synge’s Plays », dans Ireland, Memory and Performing the Historical Imagination, Christopher Collins et Mary P. Caulfield, dir.,  Houndmills, Basingstoke: Palgrave Macmillan, 2014, 139-154. (Compte rendu de cet article publié par Brian Singleton, « The Political Trajectories of Contemporary Irish Performance », Theatre Journal, Volume 68, Number 3, September 2016, 473-481.)

2014 [2]          ——— et Lionel Pilkington. « Samuel Beckett: (dés)incarner l’Irlande ? », Tombeau pour Samuel Beckett, dans Élisabeth Angel-Perez et Alexandra Poulain, dir., col. « Tombeau »,  Bruxelles : Éditions Aden, 2014, p. 23-42.

2012 [1]          ———. « L’Irlande au miroir de la scène : elle-même comme une autre », dans L’Autre au miroir de la scène, Catherine Dumas, Karl Zieger, dir., col. « Comparatisme et Société » n°20,  Bruxelles : Peter Lang, 2012, 137-146.

2012 [2]          ———. « ‘Yesterday ! What does that mean ? Yesterday !’ Endgame : Répéter au lieu de se souvenir ? », dans L’Esthétique de la trace chez Samuel Beckett : Écriture, représentation et mémoire, Delphine Lemonnier-Texier, Geneviève Chevallier, Brigitte Prost, dir., col. « Interférences »,  Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2012, 55-67.

2012 [3]          ———. « L’écriture du traumatisme de debbie tucker green ou la mise en jeu de la répétition », dans Écritures théâtrales du traumatisme ; Écritures de la résistance, Christiane Page, dir., col. « Le Spectaculaire », Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2012, 175-187.

2012 [4]          ———. « From Medea to Hester Swane: Marina Carr’s Rewriting of ethos in By the bog of Cats… », dans Drama Reinvented: Theatre Adaptation in Ireland, Thierry Dubost, dir., Dramaturgies n°29, Brussels: Peter Lang, 2012, 67-81.

2011 [1]          ———. « Trauma et hantise de soi dans The Mai et By the Bog of Cats de Marina Carr », dans Trauma et mémoire en Irlande / Perspectives on Trauma in Irish History, Literature and Culture, Anne Goarzin, dir., Études irlandaises, n°36-1, Rennes: Presses universitaires de Rennes, Printemps-été 2011, 147-159.

2011 [2]          ———. « The Mask : de l’art a-politique du théâtre ? », dans Revues modernistes, revues engagées (1900-1939), Hélène Aji, Céline Mansanti, Benoît Tadié, dir., col. « Interférences »,  Rennes: Presses universitaires de Rennes, 2011, 173-183.

2011 [3]          ———. « Uncovering some strata of memory in three Beckett performances », dans Histoire et mémoire en France et en Irlande / History and Memory in France and Ireland, Sylvie Mikowski, dir.,  Reims: Éditions et Presses universitaires de Reims, 2011, 25-40.

2010                ———. « By the Bog of Cats… de Marina Carr : variation sur la figure du monstre », dans L’adaptation théâtrale en Irlande de 1970 à aujourd’hui, Thierry Dubost, dir.,  Caen : Presses universitaires de Caen, 2010, 63-78.

2009                ———. « Antonin Artaud and Samuel Beckett’s cruel staging of the body / Antonin Artaud, Samuel Beckett: Bedeni Sarsmak », trad. M. S. Çeliker, dans Yedi, Semi Çelenk, dir.,  Izmir: Turquey, 2009, 51-56.

2008 [1]          ———. « Les vestiges du corps dans le théâtre de Samuel Beckett », Des éléments aux traces / Elements and Traces, Samuel Beckett Today / Aujourd’hui, n°20, Matthijs Engelberts, Danièle de Ruyter, Karine Germoni, Helen Penet-Astbury, dir.,  Amsterdam/New York: Rodopi, 2008, 259-269.

2008 [2]          ———. « ‘You’ll be hungry all the time’: Traces of the Irish Famine in Samuel Beckett’s Endgame and Not I », dans Hunger on Stage, Élisabeth Angel-Perez et Alexandra Poulain, dir.,  Newcastle: Cambridge Scholars Publishing, 2008, 149-160.

2008 [3]          ———. « Samuel Beckett, Matéi Visniec: From one Godot to the last », dans Plural Beckett Pluriel: Centenary Essays, Essays d’un centenaire, Paulo Eduardo Carvalho, Rui Carvalho Homem, dir.,  Porto: Flup e-Dita, 2008, 93-104.

2004                ———. « Le théâtre beckettien ou la représentation d’un corps voilé », dans Interfaces. Image, Texte, Langage, n°23, « La mort en Irlande – Le corps imaginé / Imagining Ireland’s Dead », Wesley Hutchinson, dir.,  Worcester, Mass.: College of the Holy Cross et Université Paris 7-Denis Diderot, 2004, 129-140.

2003                ———. « Le texte dramatique beckettien : une partition pour voix et corps », dans Voix et langues dans la littérature irlandaise, Anne Goarzin et Stéphane Jousni, dir., col. Interférences,  Rennes: Presses universitaires de Rennes, 2003, 65-74.

2001                ———. « Les pièces courtes de Samuel Beckett : une mise en scène du dessaisissement des prérogatives du regard », dans Imaginaires, n°7, Daniel Thomières et Christine Chollier, dir.,  Reims: Presses universitaires de Reims, 2001, 149-155.

2000 [1]          ———. « Entre évanescence et rémanence : le statut paradoxal du personnage beckettien des dramaticules », dans Imaginaires, n°6, Daniel Thomières et Christine Chollier, dir., Reims: Presses universitaires de Reims, 2000, 41-50.

2000 [2]          ———. « Mise en scène d’un corps labile dans les ‘pièces courtes’ de Samuel Beckett », dans Etudes irlandaises, printemps 2000, n°25-1, 51-64.

 

Recensions

 

2017                ———. « Alexandra Poulain, Irish Drama, Modernity and the Passion Play, London, Palgrave Macmillan, 2017, 264 p.) Études irlandaises, 42-2, 156-157.

Études irlandaises [Online], 42-2 | 2017, Online since 29 November 2017, http://journals.openedition.org/etudesirlandaises/5393

2013                ———. « Cliff Brian and Nicholas Grene, eds., Synge and Edwardian Ireland, Oxford, Oxford University Press, 2012, 257 p. », Études irlandaises, n°38-2, automne-hiver 2013, p. 203-204.

2012 [1]          ———. « Boxall Peter, Since Beckett: Contemporary Writing in the Wake of Modernism., coll. « Continuum Literary Studies », London, Continuum, 2009, 233 p. », La Revue des Lettres modernes, Llewellyn Brown dir., Caen, Lettres Modernes Minard, 2012, p. 301-302.

2012 [2]          ———. « Arrington Lauren, W. B. Yeats, the Abbey Theatre, Censorship, and the Irish State, Oxford, Oxford University Press, 2010, 210 p. », Études irlandaises, n°37-2, automne 2012, p. 176-177

2009                ———. « Boltwood Scot, ed., Renegotiating and Resisting Nationalism in 20th-century Irish Drama, Ulster Editions and Monographs 15, Gerrards Cross, Buckinghamshire, Colin Smythe Limited, 2009, 211 p. », Études irlandaises, n°35.2, automne 2010, p. 186-187.

2008 [1]          ———. « Tonning Erik, Samuel Beckett’s Abstract Drama. Works for Stage and Screen. 1962 – 1985: Oxford, Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Wien: Peter Lang, 2007, Stage and Screen Studies, vol. 10, edited by Kenneth Richards, 291 p. », Études irlandaises, n°33.1, printemps 2008, p. 181-182.

2008 [2]          ———. « Inauguration du buste de Samuel Beckett sculpté par Teresa Kochanowka-Manojlovic à la Mairie du 14ème arrondissement de Paris », The Beckett Circle / le Cercle de Beckett, Newsletter of the Samuel Beckett Society, Cincinnati, Ohio, USA, Spring 2008, vol. 31, n°1, p. 5.

2007                ———. « Beckett and the Art of Kyôgen », The Beckett Circle / Le Cercle Beckett, Graley Herren (ed.), vol. 30, n°2, Xavier University, Cincinnati, Fall 2007, p. 8.

2004                ———. « Ciaran Ross, Aux frontières du vide. Beckett : une écriture sans mémoire ni désir, Amsterdam, New York : Rodopi, 2004, 312p. », Études irlandaises, n°31-1, printemps 2006, p. 229-230.